Le Secrétaire permanent de l’ARCOP, M. Tahirou SANOU a pris part du 23 au 25 Avril 2019 à un atelier d’échanges entre les magistrats des pôles judiciaires spécialisés et des structures intervenant dans la lutte contre les crimes économique et financiers. Organisé par le ministère de la justice, l’atelier avait  pour objectif de créer un cadre d’échanges et de partage d’expériences entre les différentes structures intervenant dans la lutte contre la corruption et la fraude au Burkina Faso.

A l’issue de la rencontre les participants ont pu s’imprégner du rôle de chaque acteur dans lutte contre la corruption, la fraude et les autres crimes économique et financiers, déterminer les éléments d’une synergie d’action entre eux et renforcer leur efficacité  dans la détection, et la poursuite de ces crimes.

Outre l’ARCOP et les magistrats des pôles spécialisés, l’atelier qui s’est tenu à Ziniaré a regroupé les représentants de plusieurs autres structures telles que la Cellule nationale de traitement des informations financières (CENTIF), l’Autorité supérieure de contrôle d’état et de la lutte contre la corruption (ASCE-LC), la Brigade nationale anti-fraude de l’or (BNAF), le Réseau national anti-corruption (RENLAC) et les inspections générales des services.